Une palette de couleurs et de cultures s'offre à vous sur les plateaux cultivés, à contempler sans modération !

Entre les deux vallées de la Saâne et de la Vienne et le paysage maritime de la Côte d’Albâtre, c’est un terroir d’exception qui vit ici au gré des saisons. Une palette de couleurs et de cultures s’offre à vous sur les plateaux cultivés à contempler sans modération, du bleu si particulier des champs de lin au jaune chatoyant des parcelles de blé parsemées de coquelicots.

Terre fertile, tout pousse ici ! Au printemps, les bourgeons apparaissent dans les vergers pour donner aux pommiers leurs jolies fleurs blanches et roses. 

Un terroir unique vivant au gré des saisons

Juin est le mois du lin : ses petites fleurs bleues ne seront visibles qu’une quinzaine de jours avant de se refermer pour laisser place à de petites capsules d’où seront extraites les graines. Suivra plus tard durant l’été l’arrachage, l’écapsulage puis le rouissage pour laisser à la fibre le temps de fortifier. Avec la Normandie comme première région productrice de lin fibre d’Europe, c’est dans notre Pays de Caux que l’essentiel de la production se concentre.

La période estivale voit aussi les plaines et plateaux se parer d’un jaune extraordinaire avec la moisson, et son défilé d’engins agricoles, de jour comme de nuit.

A l’automne, c’est la récolte des betteraves, et des pommes pour la fabrication du cidre. Les arbres se couvrent d’un dégradé de jaune orangé de toute beauté.

En hiver, l’activité ralentit tandis que la terre se repose et se nourrit, et se pare parfois d’un manteau blanc de neige immaculée avant de repartir pour un nouveau cycle !

Le meilleur moyen pour découvrir ces palettes de couleurs au fil des saisons, la randonnée ! Et cela tombe bien, le territoire est quadrillé de chemins, de boucles et de véloroutes…